Avis de recherche

10. Fév 2022

« César et Bandito – vous n’avez rien à nous avouer ? »

« Pourquoi ? Qu’aurions-nous fait alors ? »

« C’est justement la question que nous nous posons, Papa et moi. Papa vient de rentrer de la chasse au supermarché et est assez troublé. »

« Nous en sommes sincèrement désolés. Que lui est-il arrivé ? »

« Partout sur son trajet, il est passé à côté des affiches qui étaient manifestement des avis de recherche. Les sous-titres sous les photos disaient ‘Recherchés’, il y en avait sur les bords des routes et même sur le parking du supermarché. »

« Oh, et en quoi est-ce que cela nous concerne ? »

« Les deux portraits sur ces affiches vous ressemblaient à s’y méprendre. »

« C’est un pur hasard, sans aucun rapport avec nous. »

« Vous en êtes surs ? »

« Tout à fait surs. De plus, ce ne sont absolument pas des avis de recherche. »

« C’est quoi alors – peut-être des affiches pour les prochaines élections au Bundestag ? »

« Non, quoique – ce serait une bonne idée, en fait…  Tu te souviens surement de la maman du toutou qui est parti tout seul au ciel des chiens sans emporter sa maman avec lui. »

« Oui, la pauvre, elle est très triste à cause de cela. »

« Justement. Et puis, l’autre jour, elle nous a rencontrés et nous avons essayé de la consoler. »

« J’espère que notre rencontre lui a remonté un peu le moral. »

« Tout à fait. Car maintenant, elle voudrait un nouveau chien, à savoir un qui est exactement comme nous. C’est pourquoi, elle aussi a publié les photos – elle cherche éperdument et d’urgence un chien qui nous ressemble comme une goutte d’eau. Nous avons servi de modèle pour cette photo, pour l’aider. »

« Raison pour laquelle la description sous les photos parle de ‘petites frappes’ et de ‘vol organisé en bande’ ? Quant au reste du texte, Papa n’a pas pu le lire tout en conduisant, de toutes les manières, cela continuait de plus belle et le ‘lieu des faits’ indiqué, c’était le magasin de nourriture pour animaux. Vous ne trouvez pas cela un peu bizarre ? »

« Très bizarre même. Avec la meilleure volonté du monde, nous n’avons aucune idée qui a pu lancer cette campagne de dénigrement contre nous. »

« Par exemple, le magasin de nourriture pour animaux ? En tout cas, ce n’était pas la maman du toutou. »

« Bon, si c’était le magasin de nourriture pour animaux, le coupable est donc tout trouvé et nous pouvons intenter une action en justice devant la cour canine pour dénigrement et atteinte à notre vie privée. »

« Dénigrement et atteinte à votre vie privée ? À votre idée, comment cela se fait-il que le magasin de nourriture pour animaux ait fait publier un avis de recherche précisément contre vos personnes ? »

« Cela, c’est une question que nous ferions élucider au cours d’une procédure judiciaire, mais d’abord, nous devons parler avec notre avocat. »

« Quel avocat ? »

« Mais voyons, Papa, après tout, il était témoin quand nous sommes allés tous ensemble dans le magasin de nourriture pour animaux. »

« Et que s’est-il passé là-bas précisément ? »

« Que veux-tu qui se soit passé – en méconnaissance de cause, Papa a chargé des boîtes et des sacs de croquettes quelconques dans le chariot tout en oubliant l’essentiel. »

« À savoir ? »

« Tous les articles intéressants, importants et indispensables à notre bien-être. »

« Comme par exemple ? »

« Des kilos et des kilos de nerfs de bœuf, de tendons d’autruche, de poisson séché, de cous de poulets et de biscuits pour chiens. »

« Et je parie que vous avez rafraîchi la mémoire de Papa ? »

« Bon, en fait, il ne voulait pas vraiment et il a affirmé que toi, tu n’aurais pas marqué tous ces articles sur la liste des achats, et surtout pas en ces quantités-là. »

« Je crains le pire… »

« Absolument pas. Nous avons présumé que tu avais tout simplement oublié ces articles importants. Donc, nous les avons placés dans le caddy. Toutefois, nous sommes trop petits pour poser ces articles en haut dans le caddy et nous les avons donc rangés dans le compartiment en bas. »

« Et ensuite ? »

« Ensuite, Papa est allé à la caisse et n’a pas vu les articles qui étaient dans le compartiment en bas. Quand nous sommes sortis du magasin, une photo a flashé quelque part et Bandito et moi, nous avons fait un sourire. Nous avons pensé que la photo était destinée au journal et que nous serons alors célèbres. »

« Oui, en effet, vous êtes célèbres maintenant. Ce n’est qu’une question de temps que vous serez identifiés et convaincus de vol. »

« C’est pourquoi, il nous faut un avocat maintenant. »

« D’accord, je vais envoyer votre avocat au magasin de nourriture pour animaux pour qu’il tente de remédier aux dégâts. Peut-être pourrait-il plaider un larcin mineur et dire que vous aviez faim parce que vous étiez au régime. »

« Mais est-ce que nous récupérions les avis de recherche pour que nous puissions les transmettre à notre fan club et au journal ? »

A lire aussi …

À votre santé !

À votre santé !

Nous voulions fêter notre anniversaire de mariage avec une bonne bouteille. Notre plan a été contrecarré par une révolution…

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This